SOPHIE DUPONT

RITMO® – une technique proche de l’EMDR – Clisson

 

Je reçois à Saint-Lumine-de-Clisson au cabinet ou à distance en visio

Retraitement de l'information Traumatique par les Mouvements Oculaires

Quelle est l’origine du RITMO® ?

Technique d'EMDR + Hypnose

C’est en 1987 que l’EMDR voit le jour (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) et propose une alternative aux traitements du stress post traumatique grâce à Francine Shapiro, psychologue américaine, qui va découvrir de façon fortuite cette méthode lors d’une promenade dans un parc. En balayant du regard de droite à gauche le paysage, elle s’aperçoit que l’émotion négative liée à ses pensées s’atténue puis disparait. Elle reproduit alors l’expérience avec un groupe de volontaires pour en faire sa thèse de Doctorat. C’est David Servan Schreiber qui importera l’EMDR en France.

Qu'est-ce que le RITMO® ?

Cette technique est une combinaison d’hypnose et d’EMDR : le RITMO® (Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires).

Elle a été créée par Lili Ruggieri, avec qui j’ai été formée. C’est un outil de thérapie brève qui permet d’accompagner de façon efficace les personnes après un évènement traumatique mais aussi les blocages émotionnels, les peurs, les comportements compulsifs ou encore le manque de confiance en soi.

Comment se manifeste un évènement traumatisant ?

Les perturbations émotionnelles engendrées se manifestent à travers différents symptômes : irritabilité, peurs, angoisses, cauchemars, flashs, état dépressif, comportement compulsif, violence, manque de confiance en soi, conduites d’évitement… L’évènement traumatisant « fige » le processus de retraitement de l’information et la scène traumatique repasse en boucle, avec les émotions et sensations désagréables qui y sont associées (sons, images, sensations). Les techniques d’hypnose, associées aux stimulations alternatives visuelles, auditives et corporelles (tapping sur les mains, genoux, épaules), permettent de remettre en mouvement les zones du cerveau impliquées dans ce processus de retraitement (amygdale et hippocampe) afin de modifier la perception du trauma et de « l’archiver » en le dissociant de l’émotion ressentie et en abaissant le niveau de stress.

Pour en savoir plus :

https://liliruggieri.fr/psychotherapie/ritmo

Comment ça marche ?

On parle de troubles post-traumatiques et de blocages émotionnels quand le cerveau n’a pas intégré ou « digéré » l’évènement difficile auquel l’individu a été confronté (deuil, accident, agression, rupture, maladie, problèmes familiaux ou d’emploi, etc.).

Le cerveau, qui gère des milliers de données au quotidien, n’arrive pas à retraiter l’information liée à l’évènement et reste bloqué sur celui-ci. C’est comme si le cerveau avait « buggé » sous l’intensité émotionnelle, perturbant ainsi la capacité naturelle de l’être humain à s’auto-guérir et à aller de l’avant. Ce dysfonctionnement peut générer des réactions émotionnelles, des symptômes ou des comportements, parfois invalidants.

La méthode RITMO permet d’activer les zones du cerveau impliquées dans le retraitement des informations et ainsi de désactiver la charge émotionnelle liée à l’évènement. Pour cela, elle utilise trois types de stimulations bilatérales alternées : visuelles (mouvement des yeux), corporelles (tapotements sur les genoux, les mains) et auditives (claquements de doigts ou autres petits sons au niveau des oreilles).

Le processus est très rapide et une à quelques séances suffisent dans la majorité des cas pour permettre au cerveau de retraiter l’information et « digérer » définitivement l’évènement.

Comment se déroule une séance ?

Elle se pratique en position assise.

Une séance individuelle dure 1h. Elle débute par un temps d’échange, se poursuit par un travail de retraitement de l’évènement et se termine par un nouveau temps d’échange.